Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UNIVERS DECO - Page 7

  • construire une verrière style atelier sans se ruiner

    Ce qui côute très cher dans la réalisation d'une verrière traditionnelle, c'est le montage du châssis en métal, réalisé sur mesure par un serrurier et qui nécessite un important travail de soudure.

    En plus du coût de la matière première, le devis explose littéralement avec le poste main d'oeuvre ! Le tour de passe passe à réaliser : remplacer le châssis métalique par un châssis en bois que l'on peut monter très facilement soi-même et intégrer dans une cloison en plâtre.

    Une belle peinture noire, ou grise et le tour est joué. Si la pièce doit être absolument isolée phoniquement, on demande à un menuisier de monter sur le châssis, des plaques de verres sécurit.

    Cela ne coûtera pas plus cher que le remplacement de vitres cassées, la plus part des grandes enseignes de bricolage vous proposant aujourd'hui la découpe du verre ou du plexiglas sur mesure.

  • CONSTRUIRE UNE VERRIÈRE STYLE ATELIER SANS SE RUINER

    Je réponds ici au "Help !" lancé par Sandrine il y a quelques jours, à savoir comment réaliser ou faire réaliser une verrière style atelier, le tout sans se ruiner...

    l'astuce est simple, on simplifie !

    Ce qui coûte très cher dans la réalisation d'une verrière traditionnelle, c'est le montage du châssis en métal, réalisé sur mesure par un serrurier et qui nécessite un important travail de soudure. En plus du coût de la matière première, le devis explose littéralement avec la post main-d'oeuvre !

    Le tour de passe-passe à réaliser : remplacer le châssis métallique par un châssis en bois que l'on peut monter très facilement soi-même et intégrer dans une cloison en plâtre. Une belle peinture noire, ou grise et le tour est joué. Si la pièce doit être absolument isolée phoniquement, on demande à un menuisier de monter sur le châssis, des plaques de verres sécurité.

    Cela ne coûtera pas plus cher que le remplacement de vitres cassées, la plupart des grandes enseignes de bricolage vous proposant aujourd'hui la découpe du verre ou du plexiglas sur mesure.

  • MON P'TIT CARRÉ DE SOIE LE MINOR

    Ce que j'aime chez les maisons historiques, riches de leur savoir-faire et de leur patrimoine, c'est qu'elles savent aussi s'adapter à l'air du temps, s'ouvrir aux collaborations pour s'enrichir de nouvelles créations. C'est le cas de la Maison Le Minor de Pont-L'Abbé, spécialisée dans les tissus de luxe. Au printemps dernier elle avait travaillé avec le label Kitsuné et lancé un très beau foulard renard (la masquotte de la marque). Ce printemps-ci, elle nous propose des carrés de soie signés par les créateurs Pierre Toulhoat, Jean Fournier, Dominique Villard, etc. Des pièces d'exception que l'on peut s'offrir en ligne

  • street art

    street-art.jpg

  • IKÉA PREND SES QUARTIERS DANS LE MÉTRO PARISIEN...

    Bien sûr, c'est avant tout un joli coup marketing... mais je trouve l'idée vraiment chouette. J'aime cette rencontre entre univers intérieur et espace public.

    J'aime ces gros canapés rassurants qui apprivoisent le trash des quais du métro parisien. La façon dont les voyageurs se les approprient est tout aussi étonnante, on y joue, on y farniente, on fait son repérage shopping, parfois on oublie de monter dans son wagon.

    Ces espaces réinventés sont à découvrir jusqu'au 24 mars, aux stations St-Lazare, Champs-Élysés - Clémenceau, Concorde, Opéra. C.

  • jardin d'albert kahn

    albert kahn.JPG