Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vous éclairer en toute sécurité dans votre salle de bains

Salled e bians : quel éclairage pour votre miroir ?

Près d’une coiffeuse ou dans votre salle de bains, la seule vraie solution : un éclairage de chaque côté du miroir. Vous bénéficiez ainsi d’une répartition harmonieuse de la lumière et d’un bon rendu des couleurs. Toute lumière venue d’en haut accentue les cernes ; celle venue d’en bas crée des ombres.

ecalirage-bains.JPG


Choisissez des spots patères flexibles, encastrables ou non, ou des réglettes linolites.
A moins que vous ne préfériez un vrai miroir de star avec deux rangées d’ampoules rondes (plutôt à faible puissance : 25W).

Astuce : éclairer miroirs et lavabos d’une ampoule à calotte argentée pour ne pas que la lumière vous éblouisse.

Quelles sont les règles de sécurité à respecter ? Tenez compte des normes électriques pour l’éclairage de votre salle de bain.
La réglementation établit plusieurs volumes de sécurité autour des points d’eau.

 

  • > Volume 0 : dans la zone interne de la baignoire ou de la douche.
    Sont autorisés les éclairages de classe III et avec un indice de protection 27 (IP 27) en très basse tension de sécurité (TBTS), c’est-à-dire avec une tension inférieure ou égale à 12V.
    Le transformateur doit être placé en dehors de cette zone, dans le volume 3.

  • Volume 1 : zone au-dessus de la baignoire ou du bac à douche sur une hauteur de 2.25 mètres.
    Sont autorisés les éclairages de classe III et de IP 24 en très basse tension de sécurité.
    Le transformateur doit être placé en dehors de cette zone, dans le volume 3.

  • Volume 2 : zone qui s'étend sur une largeur de 60 cm après la baignoire ou la douche.
    Sont autorisés les éclairages de classe II et de IP 23.
    Sont ainsi garanties la double isolation et la protection contre les projections d’eau.

  • Volume 3 : zone qui va au-delà des 60 cm et qui s'étend sur une largeur supplémentaire
    de 2,40 m.
    Sont autorisés les éclairages de classe I, II ou III et de IP 21, protégés contre les chutes d’eau.

Volumes de sécurité.

ecalirage-bains-2.jpgIndice de protection (IP) : détermine l’étanchéité du produit à l’eau et aux poussières.
Très basse tension de sécurité (TBTS) :
tension inférieure à 12 volts.

 Merci à Philips pour ses précieux conseils.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.