Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Faire des joints de carrelage de manière artisanale

joints-carrelage-perpignan.JPGLa réalisation des joints est la dernière étape de la pose d'un carrelage au sol ou au mur. L'opération, qui consiste à boucher les interstices entre les carreaux, permet d'empêcher l'eau de s'infiltrer, mais elle assure également la finition décorative. Vous pouvez en effet jouer sur les coloris ou le relief des joints. Explications d'un carreleur du 66 à Perpignan :

Préparer le mortier à joints de carrelage

Les joints (sol et mur) se réalisent avec du mortier à joints pour carrelage. Celui-ci se présente sous forme de poudre vendue par sacs de 1 à 25 kg.


Il en existe différentes sortes :
- des mortiers fins composés de ciment blanc ou gris adaptés à tous les usages classiques ;

- des mortiers techniques contenant des substances spécifiques renforçant la résistance des joints : joints pour trafic intense, joints souples absorbant les chocs, résistance aux nettoyages fréquents, joints spécial piscine.

A savoir : les mortiers à joints existent aujourd’hui dans une palette de couleur allant du blanc à l’ocre. Toutefois, les teintes peuvent être modifiées par l'adjonction de colorants spéciaux.

 

Préparer le mortier à joints :

  • Dans une grande auge ou un seau, versez en pluie la poudre dans l'eau.

  • Travaillez le mélange à la truelle jusqu'à avoir supprimé tous les grumeaux.
    La colle doit avoir la consistance finale d'une épaisse pâte à crêpes et s'écouler de la truelle.

N'hésitez pas à en préparer une quantité importante (de quoi couvrir toute la pièce, par exemple). Le délai de séchage laisse amplement le temps de travailler et de rectifier les premières hésitations.

  • Laissez reposer le mélange une demi-heure environ.

  • Pendant ce temps, vérifiez soigneusement que la colle du carrelage n'a pas débordé entre les carreaux, ce qui gênerait le tirage des joints. Au besoin, faites sauter les bavures au moyen d'un petit burin ou d'un vieux tournevis.
    Attention de ne pas détériorer le carrelage ou desceller les carreaux.

 

Important : si vous avez ajouté à votre mortier à joints beaucoup de pigments, il est conseillé de protéger votre carrelage contre l’incrustation du colorant. Vous trouverez, dans les magasins spécialisés, des produits de protection à appliquer sur le carrelage avant la pose du mortier.

Écrire un commentaire

Optionnel