Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • construire une verrière style atelier sans se ruiner

    Ce qui côute très cher dans la réalisation d'une verrière traditionnelle, c'est le montage du châssis en métal, réalisé sur mesure par un serrurier et qui nécessite un important travail de soudure.

    En plus du coût de la matière première, le devis explose littéralement avec le poste main d'oeuvre ! Le tour de passe passe à réaliser : remplacer le châssis métalique par un châssis en bois que l'on peut monter très facilement soi-même et intégrer dans une cloison en plâtre.

    Une belle peinture noire, ou grise et le tour est joué. Si la pièce doit être absolument isolée phoniquement, on demande à un menuisier de monter sur le châssis, des plaques de verres sécurit.

    Cela ne coûtera pas plus cher que le remplacement de vitres cassées, la plus part des grandes enseignes de bricolage vous proposant aujourd'hui la découpe du verre ou du plexiglas sur mesure.